Le volume de production de vins en berne en 2021, au niveau mondial

Le 4 novembre, le directeur général Pau Roca a présenté en conférence web depuis le siège de l’OIV à Paris, les premières estimations de la production mondiale de vin en 2021.

Publié le

Sur la base des informations collectées sur 28 pays, qui représentent 85% de la production mondiale en 2020, la production mondiale de vin de 2021 (jus et moûts exclus) est estimée entre 247,1 et 253,5Mio hl, avec une prévision moyenne de 250,3Mio hl.La production de vin de 2021 peut être considérée comme extrêmement faible, à peine supérieure à la production historiquement faible de 2017. Le volume attendu cette année semble avoir baissé de 4% par rapport à 2020 (qui était déjà inférieur à la moyenne) et il est inférieur de 7% à sa moyenne sur 20 ans. Cette situation résulte de conditions météorologiques défavorables qui ont sévèrement touché cette année les principaux pays producteurs de vin d’Europe. L’hémisphère Sud et les États-Unis semblent faire exception à ce scénario globalement négatif et tendent à équilibrer la baisse de volume observée dans l’UE. En effet, la production mondiale de vin est inférieure à la moyenne pour la troisième année consécutive. Cependant, l’impact de cette baisse pour le secteur vitivinicole mondial doit être évalué dans le contexte actuel où la pandémie de COVID-19 génère encore un degré relativement élevé de volatilité et d’incertitude.

En Europe

De faibles volumes de production sont prévus dans l’UE, notamment en Italie, Espagne et France, qui ont perdu ensemble environ 22 Mio hl par rapport à 2020 en raison du gel tardif du printemps et de conditions météorologiques globalement défavorables. Les seuls grands pays producteurs de vin de l’UE qui enregistrent des récoltes supérieures à celles de 2020 sont l’Allemagne, le Portugal, la Roumanie et la Hongrie.

Aux USA

Les prévisions pour la première récolte aux États-Unis laissent entrevoir des volumes de production légèrement supérieurs à ceux de 2020.

L’Amérique du Sud, les volumes explosent

Une année très positive pour les vignobles de l’hémisphère Sud où des conditions météorologiques relativement favorables ont permis d’atteindre des niveaux de production record dans les pays d’Amérique du Sud, l’Afrique du Sud et l’Australie, la Nouvelle-Zélande étant la seule exception.

Au Brésil, les volumes de production augmentent de +60% !

Actualité du vin Production de vins

Avis

Vos avis : Le volume de production de vins en berne en 2021, au niveau mondial
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À lire également

Armagnac : une cuvée 2021 exceptionnelle

La météo n’aura vraiment pas été favorable pour la vigne en 2021. Toutefois les vignerons arrivent à produire un Armagnac d’une exceptionnelle qualité, il faudra attendre quelques années avant de pouvoir (...)