Anaïs Pertuizet, Domaine Pertuizet (Régnié), dans la plus pure tradition

À 26 ans, Anaïs Pertuizet a fait le choix d’une viticulture traditionnelle et exigeante à Lantignié (Rhône).

Publié le

À 26 ans, Anaïs Pertuizet a fait le choix d’une viticulture traditionnelle et exigeante à Lantignié (Rhône). La jeune viticultrice s’est installée en avril dernier au cœur du Beaujolais. C’est la première fois qu’elle laboure une des parcelles avec son cheval de trait. Anaïs Pertuizet n’est pas fille de viticulteurs. Si elle a franchi le pas, c’est parce qu’elle est passionnée par le vin et a entrepris des études d’œnologie.

Une première cuvée qui respecte la tradition

Son domaine s’étend aujourd’hui sur 2,5 hectares. Elle en a acheté la moitié, et loue le reste des parcelles. "Actuellement, dans le Beaujolais village, il y a des fonciers qui sont accessibles pour des jeunes comme moi et qui partent de zéro, et j’ai fait ma première vinification cette année, avec mes premiers vins", confie Anaïs Pertuizet. Sa toute première cuvée ? Un Beaujolais nouveau. La vigneronne tenait à produire ce vin primeur pour respecter la tradition locale. Les débuts d’Anaïs Pertuizet sont prometteurs : elle produira cette année 3 000 bouteilles de Régnié, l’un des crus du Beaujolais.

Un reportage sur France2, relayé par FranceInfo, lui a été consacré Reportage France 2 sur Anaïs Pertuizet

Beaujolais AocRougeChoisir vin

Avis

Vos avis : Anaïs Pertuizet, Domaine Pertuizet (Régnié), dans la plus pure tradition
0 vote
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

À lire également

Le Clos des Fées

Découvrez ce vignoble de qualité, dirigé par Hervé Bizeul un ancien sommelier et passionné de cuisine.