© stock.adobe.com

Placement vin : investir dans un groupement foncier viticole

Publié le , mis à jour le

 Le groupement foncier viticole : un placement ouvert aux particuliers

L’achat d’un vignoble étant généralement très coûteux, le groupement foncier viticole (GFV) peut-être une solution pour les particuliers souhaitant investir dans un ou plusieurs vignobles.

Le dispositif est simple, le groupement foncier viticole (GFV) collecte le capital et acquiert des terres qu’il divise en parts. Les associés peuvent ainsi souscrire au nombre de parts qu’ils souhaitent. (De 6.000€ à 200.000€, tout dépend du vignoble, rendement possible jusqu’à 4%).

Le gestionnaire du groupement confiera les terres à un exploitant dans le cadre d’un bail, généralement de 25 ans.

Le groupement foncier viticole peut-être également dit "exploitant", l’objectif est l’exploitation commune directe de propriétés agricoles.

Les caractéristiques juridiques du groupement foncier viticole :

  • GFV à capital variable : ce dispositif procure une absence de droit d’enregistrement en cas de retrait. Soit une économie sur le produit de la vente des parts (environ 4%).
  • GFV à capital fixe : l’associé peut vendre ses parts quand il le souhaite. La vente s’effectuera au prix de cession conseillé chaque année par le gérant.

 Les avantages du groupement foncier viticole

[(

  • L’associé reçoit chaque année des revenus selon le nombre de parts
    mais aussi en fonction de l’évolution de la valeur de l’appellation du vignoble. (Valorisé chaque année par arrêté préfectoral).
  • Le groupement foncier viticole est un investissement ouvert à tous et sans inconvénients de gestion.
  • Avantages fiscaux :
    • Sur les plus-values :
    • Exonération de 2 % par an de la 6ième à la 17ième année de détention,
    • Exonération de 4 % par an de la 18ième à la 24ième année de détention,
    • Exonération de 8 % par an à partir de la 25ième année de détention
    • L’exonération totale est totale au bout de 30 ans de détention.

La plus-value nette imposable après abattement est imposable au taux de 39,50 % (dont 15,50 % au titre des prélèvements sociaux).

  • Donation et de succession :
    • Toute mutation à titre gratuit sera exonérée des droits à hauteur de 75 % dans la limite de 101 897 €. 50% au-delà du seuil.
    • Les donations passées devant notaire antérieures à 10 ans ne sont pas reportées dans la succession.
  • Les associés bénéficient d’une exonération ISF que ce soit en GFV à capital variable ou fixe.
  • Selon l’exploitant viticole, l’associé à la possibilité d’acquérir les bouteilles du domaine.
    )]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.